senediaspora.com

Veuillez Bien Vouloir Vous Connecter, Sinon Vous Enregistrer SI Vous Venez D'Arriver !

Pour Avoir Accès A Certains Sujets De Discussion, Il Faut Nécessairement Vous Enregistrer Sinon Vous Connecter Dans Cas Échéant!

Merci Et Bienvenue Sur SENEDIASPORA!
senediaspora.com

Le Plus Grand Forum Du Sénégalais...

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 339 le 2013-02-14, 14:48

Derniers sujets

» [FIESTA] Senediaspora Dibi-Party !
par Pamela FC 2016-07-29, 07:53

» [Urgent] ana ngene fo len rerati?????
par Pamela FC 2016-07-29, 07:51

» VENEZ DECOUVRIR LES MIRACLES DE SERIGNE SANGUE MBACKE NDIAYE
par Keurgui 2016-02-17, 22:03

» Cherche partenaire financier
par Tymaqueen 2015-12-26, 15:38

» FAITES BRILLER VOTRE ETOILE
par lemaitre 2015-06-02, 08:24

» [VIDEO] Le Scandale Sexuel De Diombasse DIAW !
par gundio 2015-05-12, 09:38

» Cherche client grossiste pour vente pneu
par gundio 2015-05-12, 09:28

» [CHANSONS PAILLARDES] Populaires et chaleureuses
par toti98 2015-03-22, 03:48

» Achat en ligne au Sénégal
par blueline 2015-02-17, 08:23

» Forum Café liquide prêt à boire
par maefi15 2014-12-21, 05:46

» [MINI ROMAN] Tout Et Rien... Dans Une Vie (Par: Helena)
par kheuss115 2014-12-16, 09:16

» appareil dentaire
par kheuss115 2014-12-16, 09:11

» [PSY] Comment Avoir Du Répondant?
par Alexita 2014-12-15, 18:00

» QUELLE REPUBLIQUE POUR LE SENEGAL ?
par Keurgui 2014-12-11, 23:14

» Pommade Miracle
par pommade miracle 2014-11-28, 03:29

» la fiche de lecture sur le roman sous l orage
par ndeyendack99 2014-11-26, 08:24

» Connaissez vous un coin dans Dakar où je peux trouver des putes la journée ?
par papii diatta 2014-11-12, 06:26

» [MOTS] Les mots et leurs contraires improbables
par dimbedior 2014-08-14, 12:03

» [SCOOP] L’épouse frustrée diffuse sur le net les photos nues de la maîtresse de son époux
par dimbedior 2014-08-14, 11:15

» Un solution pour guérir de la drépanocytose
par Overdo'z 2014-08-04, 12:12

» Ou Videz mes testicules?
par Overdo'z 2014-08-04, 12:09

» [COMMUNAUTÉ] Senediasporois Des Réseaux Sociaux: Facebook, Hi5, Skyblog, Twitter...
par Pamela FC 2014-06-20, 17:21

» [EXPRESSION] Ekirir Kom On Le San Riyénkpourle Pélézir...!
par Pamela FC 2014-06-20, 17:17

» La démocratie du Sénégal ?
par Keurgui 2014-05-18, 15:37

» [VOYANCE] Le Désespoir Au Bout Du Fil !
par annedev 2014-04-28, 20:12

» Belle Prostituée
par Absciss BABISTO 2014-04-12, 07:29

» [CON-CUL-RANCE] Exprès-Saut - T'y Go - On Range Orange - Osez Baiser !
par Absciss BABISTO 2014-03-28, 05:42

» WANTED...Mais vous êtes où????
par tonso 2014-03-23, 17:55

» Les rendez-vous de Minuit
par tonso 2014-03-20, 20:10

» roy dakh!!!! chansons reprises!!
par tonso 2014-03-20, 19:22

» Prendre un appart ou pas ?
par madicisse 2014-03-09, 16:17

» Homosexualité : Vos avis !
par madicisse 2014-03-09, 15:08

» Le nom THIAM: Wolof ou Toucouleur ?
par jamnajo 2014-02-17, 13:02

» Parodies Youssou Ndour!
par yamar 2014-02-17, 04:22

» [POULAAR] Discussions Générales en POULAAR !
par fedande 2013-11-05, 09:11

» Alexita... The End ?
par negger bi 2013-10-09, 09:56

» [POESIE] Le Paradis Des Amoureux Des Strophes !
par Cubana 2013-09-18, 02:58

» infos sur 2 chanteurs sénégalais
par fallougreg 2013-08-21, 10:56

» Sweet Usher ?
par Pamela FC 2013-08-10, 20:40

» Existe-t-il des lutins africains ?
par KoccBirima 2013-07-29, 19:24

» [SEXE] La Taille Du Vagin : Polémiques De Pointures !
par KoccBirima 2013-07-29, 19:20

» Affaire Tamsir Jupiter Ndiaye : Ce que les enquêteurs ont trouvé dans le bureau du chroniqueur
par KoccBirima 2013-07-11, 09:58

» Le désespoir de deux familles
par negger bi 2013-06-22, 07:36

» [FOUDRE] Déclaration D'Amour !
par Armand 2013-05-22, 17:13

» [HUMEUR] Coups De Gueule: Qu'est-ce qui vous énerve réellement?
par Jacaré 2013-05-19, 09:49

» UNE CELEBRE « BANDE DESSINEE BELGE » TRADUITE POUR LA PREMIERE FOIS EN WOLOF
par Absciss BABISTO 2013-04-13, 18:31

» Vos Bizarreries et découvertes scientiNiques
par KoccBirima 2013-04-07, 14:18

» [PAGE PERSO] Secrets de famille: Le Blog de Cubana,!
par Sistersandrine 2013-03-05, 22:28

» [VENGEANCE] Comment Vous Vous Y Prenez?
par Gentil 2013-02-28, 03:45

» Quand je suis rentré ce soir là et que Fatou a servi le diner (Premier acte)
par KoccBirima 2013-02-25, 09:37

Décembre 2018

LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

TEST

TESTTESTTESTTESTTESTTEST

Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Partagez
avatar
institut
CELLULE
CELLULE

Messages : 2
Age : 59
Date de naissance : 14/01/1959
Profession : chercheur
Points : 14

default Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par institut le 2010-12-24, 14:43

Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d’Ivoire

Si le dessein de la nouvelle reconquête de l’Afrique par les Occidentaux suit son cours, c’est parce que les Africains sont demeurés des spectateurs plutôt que des combattants. Or, ce qui se dessine progressivement est une reconfiguration des espaces géopolitiques pour amener à la création de petites nouvelles nations à partir des conflagrations de plus grandes nations parce que ces dernières sont considérés trop influentes et des obstacles à ces plans. Tout les ingrédients pour perpétuer le chaos sont réunis parce que de tout les peuples de ce monde, seuls les Africains refusent de reconnaitre leur ennemis commun.

Ce que les Ivoiriens n’ont pas imaginés c’est qu’ils étaient le faible maillon après une série de crises sociopolitiques qui feront d’eux les premières victimes. Il manquait une vision stratégique aux dirigeants Africains qui plutôt de se prémunir (en tant que Bloc contre les agressions extérieures) dans leurs intérêts communs se pavanent toujours dans des camps d’idéologies stériles.

Dans la région de l’Afrique de l’ouest où se serait crée une intégration fantoche nommée la CDEAO, l’axe Abidjan-Dakar nous démontre ces divisions idéologiques depuis les sanglants affrontements Nord/Sud et depuis la reprise de cette crise électorale en Cote d’Ivoire affrontant pro-Gbagbo et pro-Ouattara. A cela, il y a toujours eu un profond clivage entre pays Africains d’expression française et ceux d’expression anglaise car en observant le Nigeria qui dans son histoire récente se souvient de la participation de la Cote d’Ivoire dans la guerre du Biafra, one ne saurait sous-estimer les relents des ressentiments nationaux qui font que certains Nigérians préfèrent une Cote d’Ivoire affaiblie.
Comme dans toute les tragédies Africaines, les commissaires des ces crimes sont intouchables et absous puisqu’ils ont comme agences l’Union Européenne et l’ONU. On se demande comment malgré les blocus, tout cet arsenal d’armes de guerre prolifère sur notre continent.
Est-ce un hasard qu’on aurait appris à Dakar ces derniers jours que le Nigeria a saisit une cargaison d’armes alors que ces sources « d’amis » d’où nous proviennent ces informations n’ont rien fait pendant plus de 25 années que dure cette guerre en Casamance ?
Les Africains, et particulièrement les Sénégalais doivent être suspicieux de tous les coups qu’on assène l’Afrique car ces temps sont pleins d’intrigues. Pourquoi ceux des hautes sphères du gouvernement s’alignent-ils à l’hypnose collective que les médias occidentaux créent pour de prétendue élection démocratique en Cote d’Ivoire alors que tous savent que ce cirque n’est que pour protéger les intérêts des occidentaux ? Comment est-ce que les autorités Sénégalaises peuvent en toute logique accepté qu’un parti auquel serait greffé une armée de rebelles (donc de criminelles) soit légitimer au détriment d’un autre en exercice avec les institutions républicaines ? Cependant, il est douteux que ces mêmes Sénégalais accepteront avec cette ivresse d’émotions que l’APR (à plus forte raison le parti socialiste) prenne le pouvoir avec les forces MDFC de la Casamance.
Sans vouloir citer chaque maladresse de nos dirigeants dans toutes les étapes qui nous mènent a cette situation en Cote d’Ivoire, nous ne doutons pas que quelque soit le gouvernement en place, la conséquence de notre position résultera avec la déportation massive des Sénégalais et autres Africains.
Monsieur le président Abdoulaye Wade et ses confrères des pays de la sous-région n’ont qu’à se démarquer des positions de l’Union Européenne et de l’ONU car on se souvient de cette dernière comme actrice de l’assassinat du président Patrice Lumumba et du précipice chaotique d’ou se trouve la république du Congo jusqu’à ce jour. Cette une farce de croire qu’elle sert à la création d’une démocratie.
Les intérêts nationaux du Sénégal ne sont pas ceux de la France, et dans tout les cas, ceux de l’Afrique ne sont pas ceux de l’Union Européen ou des Etats-Unis d’Amérique. Autant souligner une fois de plus, que les Blancs ne sont pas plus de la communauté internationale que le sont les Africains, et que les complexés parmi ces derniers cessent de projeter les visées hégémonistes des premiers comme les solutions pour l’épanouissement où le développement de l’Afrique.
Quand au haut commandement des forces armées du Sénégal, il lui reste à prouver son professionnalisme par l’éradication de la rébellion en Casamance car on aurait souhaité que son corps d’officiers supérieurs, de part son avis où conseils, fasse comprendre aux civiles la vulnérabilité du Sénégal d’aujourd’hui dans l’entrejeu des puissances pour la reconquête de l’Afrique. Etre mercenaire, civile ou militaire, n’est pas un métier honorable.

Que Monsieur Abdoulaye Wade retire le contingent Sénégalais de la Cote d’Ivoire. Ce sera son premier geste panafricain et libérateur.

avatar
Saabajoe
SAGE
SAGE

Messages : 14735
Age : 47
Date de naissance : 01/01/1971
Profession : Diambar
Points : 22005

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Saabajoe le 2010-12-24, 14:52

Dude je sais pas d'ou tu viens mais je trouve ton analyse tres pertinente! J'applaudis l'effort  respect
avatar
Jacaré
ADULTE
ADULTE

Messages : 3514
Age : 106
Date de naissance : 28/06/1912
Profession : mbeur
Points : 5810

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Jacaré le 2010-12-25, 05:46

Les intérêts nationaux du Sénégal ne sont pas ceux de la France, et dans tout les cas, ceux de l’Afrique ne sont pas ceux de l’Union Européen ou des Etats-Unis d’Amérique.
p1 ...y a qu'à lire certains écrits de Focard ou qq passages du documentaire récent de Patrick Benquet pour rester dégouté à vie
avatar
Cola
ENFANT
ENFANT

Messages : 1066
Age : 37
Date de naissance : 17/04/1981
Profession : wendellou
Points : 2448

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cola le 2010-12-28, 09:29

Certes ton analyse est pertinente,mais je ne pense pas que le senegal doit retirer son contigent militaire de la cote d'ivoire.Si les pays africains decident d'utiliser la force pour chasser Bagbo du pouvoir c'est un acte bel bien justifier.Bagbo est pret a declenche une guerre civile dans son pays juste pour proteger ses interets personnels et pour montrer a sa femme qu'il est homme parce que celle ci l'a dit devant tout le monde si il accepte le resultat des elections il n'est pas homme.DE meme si tel cas se pose au senegal avec wade et sa famille j'aimerai bien que la communaute africaine et internationale interviennent
avatar
Abssiss BABISTO
ADMINISTRATION
ADMINISTRATION

Messages : 13755
Age : 35
Date de naissance : 09/09/1983
Profession : Séetankatou télé
Points : 13564

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Abssiss BABISTO le 2010-12-28, 09:58

Cola à te lire on voit que c'est GBAGBO l'impertinent, certes, mais en quoi OUATTARA serait-il le meilleur si lui-même organise le carnage d'innocent pour son propre avantage électoral?
Je crois que ni l'un ni l'autre ne mérite la Côte D'Ivoire et vice-versa mais pour vrai de vrai, GBAGBO vaut mieux que cet enfoiré de OUATTARA!
Arrêtons les appréciations du suiveur et prenons nous-mêmes nos propres positions Cool !
Je ne suis pas du tout d'avis que les forces internationales (africaines, européennes ou onusiennes en général) décident du destin de l'Éléphant à la place même des fils de la Côte D'Ivoire Evil or Very Mad !

La vraie mission des internationaux était juste dans le constat. Un constat qui du reste devrait être dénué de toute subjectivité et enrobé dans une parfaite neutralité.
Mais il ne s'est pas passé d'élections en fait en CI, il s'est juste passé une sale mascarade politique qui plante un décor malsain d'un choix pré-fabriqué sur un homme qui "arrange" Cool !

Quant aux forces sénégalaises, je ne comprends pas complètement le clauses de l'ONU, mais si elle prend la responsabilité de la présence sénégalaise (et bien d'autres pays) sur le sol ivoirien, ni Ndéné, nii Wade ne peut faire quelque chose d'anti-jeu sans au préalable casser les accords et dispositions avec ladite organisation.
Pour l'heure, ce n'est pas le risque à prendre car cela pourrait bien bêtement déplacer le problème vers nous sous peu de temps avec un véto qui profitera à Wade dans moins de deux ans Wink !
Cela dit, ce retrait ne peut être possible à mon sens !


o
Les 05 Commandements De Senediaspora.com

1) Dès ton arrivée, tu te présenteras
2) De la bonne pub, tu nous feras
3) De ton absence, tu nous préviendras
4) Si tu t'inscris, ce règlement tu respecteras
5) Si ca ne te plait pas, sans rien dire tu partiras....


Si Je Ne Plais A Personne, Je Pourrais N'Être Que Mauvais;
Mais Je Me Tiens Pour Détestable Si Je Plais A Tout Le Monde!
Dit-D'Air-Haut
avatar
Cola
ENFANT
ENFANT

Messages : 1066
Age : 37
Date de naissance : 17/04/1981
Profession : wendellou
Points : 2448

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cola le 2010-12-28, 10:34

Comme tu le dis c'est aux fils de la cote d'ivoire de decider et ils ont pris leur decision ,ils ont choisis Quatara.Mais Gbagbo s'en fout ,il n'a aucun respect pour son peuple,tout ce qui interesse cet imbecile c'est le pouvoir .C'est un devoir pour la communaute internationale d'instaurer la volonte du peuple.
avatar
Abssiss BABISTO
ADMINISTRATION
ADMINISTRATION

Messages : 13755
Age : 35
Date de naissance : 09/09/1983
Profession : Séetankatou télé
Points : 13564

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Abssiss BABISTO le 2010-12-29, 01:48

OUATTARA n'a pas été choisi par les ivoiriens, c'est la Communauté Internationale qui l'a "élu" Wink !


o
Les 05 Commandements De Senediaspora.com

1) Dès ton arrivée, tu te présenteras
2) De la bonne pub, tu nous feras
3) De ton absence, tu nous préviendras
4) Si tu t'inscris, ce règlement tu respecteras
5) Si ca ne te plait pas, sans rien dire tu partiras....


Si Je Ne Plais A Personne, Je Pourrais N'Être Que Mauvais;
Mais Je Me Tiens Pour Détestable Si Je Plais A Tout Le Monde!
Dit-D'Air-Haut
avatar
Cubana
SURVEILLANCE
SURVEILLANCE

Messages : 5884
Age : 51
Date de naissance : 21/08/1967
Profession : Guérisseuse
Points : 14855

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cubana le 2011-01-05, 07:41

Le gros problème est qu'on ne sait plus qui croire et c'est le peuple ivoirien qui trinque.Ici même ,des ivoiriens qui souhaitaient voter et ont fait ce qui fallait en ce sens ,n'ont jamais reçu les papiers nécessaire à cela mais espéraient vivement que Bagbo dégage.
Les intérêts occidentaux ,il y en a probablement mais personne n'a évoqué l'implication ,en matière de fourniture d'armes,des chinois et des nord-coréens et pourtant...
Recompter les voix...je ne vois pas l'intérêt ,autant refaire une élection carrément.Bagbo qui se place en victime..laissez moi rire ,c'est du foutage de gueule ,et comme un fait du hasard ,qui vient à son secours ,Me Vergès et Roland Dumas ,qui viennent parler d'ingérence...que font-ils là? Ouattara ,je connais pas ,hormis que c'était un protégé d'Humphouet Boini,que c'est un très bon gestionnaire(parait-il)et qu'il ne fait pas partie de la même ethnie que Bagbo.
Lumumba...on ressort les morts...nous aussi on a eu les nôtres.
Tout ce que je sais ,c'est que le peuple n'est pas tranquille ,en a assez de la guerre qui détruit systématiquement les mêmes (les femmes et les enfants) et profite toujours au même genre d'individus (noirs ,blancs,jaunes ou verts) ceux qui aiment par-dessus tout le pouvoir et l'argent.


o
Cubana
avatar
Saabajoe
SAGE
SAGE

Messages : 14735
Age : 47
Date de naissance : 01/01/1971
Profession : Diambar
Points : 22005

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Saabajoe le 2011-03-03, 10:52

Tetr que l'article ci-dessous aidera a eclairer certaines lanternes, l'auteur est l'ancien vice-ministre des affaires etrangeres Sud Africain:

"La persistance de la crise et la menace d’une guerre civile en Côte d’Ivoire pourraient constituer une sérieuse menace pour la paix et la stabilité dans la région ouest-africaine toute entière. Cette situation aura, à n’en point douter, un impact négatif et des conséquences sur l’ensemble du continent y compris l’Afrique du Sud. Il est donc vital pour l’Afrique du Sud et pour l’Afrique d’agir par principe et d’une manière décisive afin d’aider à stabiliser la situation et à créer les conditions idoines pour une paix durable, pour la stabilité et la démocratie.

Malheureusement, les media sud-africains ont failli à leur devoir d’informer correctement et objectivement l’opinion publique sud-africaine sur les causes et la complexité de la crise actuelle. Ils se sont contentés de rendre textuellement les rapports, dépêches et analyses des média et des agences de presse occidentaux.

La situation a été décrite de manière simpliste comme une lutte entre Ouattara le «démocratiquement élu» et Gbagbo le «despotique candidat malheureux» qui refuse de céder le pouvoir et qui doit y être forcé.

De Grandes puissances ont embouché la même trompette et le Secrétaire Général des Nations Unies, la CEDEAO, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine ont subi d’intenses pressions afin d’accepter ce diktat.

Quelle est la vérité ?

Selon tous les accords signés par les parties ivoiriennes après la guerre civile de 2002, et entérinés par le Conseil de Sécurité des Nations Unies et de l’Union Africaine, il a été clairement affirmé qu’aucune élection ne devait avoir lieu dans le pays sans le Désarmement, la Démobilisation et la Réinsertion (DDR) de toutes les forces en armes et sans la réunification complète du pays.
Malgré le fait que le processus du DDR ait connu très peu de progrès, les Etats-Unis et la France ont mobilisé d’intenses pressions gouvernementales et non-
gouvernementales pour forcer le Président Gbagbo à organiser les élections ceci en violation des prescriptions contenues dans les accords signés.
Des observateurs indépendants, au fait du dossier ivoirien, ont tiré la sonnette
d’alarme en affirmant qu’une manigance pour «un changement de régime» était en cours en Côte d’Ivoire.

Les élections présidentielles ont eu lieu le 31 octobre 2010. Aucun des candidats n’ayant obtenu la majorité absolue des suffrages, un second tour, selon les lois ivoiriennes, devait opposer le Président Gbagbo au candidat Ouattara. Ce second tour s’est tenu le 28 novembre 2010.

Selon les Lois de la République de Côte d’Ivoire, la Commission Electorale Indépendante (CEI) a un délai de 72h pour déclarer les résultats provisoires. Le Conseil Constitutionnel, après avoir examiné les procès verbaux, tous les documents électoraux y compris les requêtes des candidats, proclame les résultats définitifs.

La CEI n’a pas été en mesure de proclamer les résultats provisoires dans les délais prescrits par la Constitution. Cette forclusion lui indiquait de transmettre le dossier au Conseil Constitutionnel qui devait continuer et achever le processus.

Au lieu de transmettre les documents électoraux au Conseil Constitutionnel comme le recommande la loi fondamentale du pays pour lui permettre d’achever le processus, le Président de la CEI est allé, seul, au QG de Ouattara pour y annoncer que ce dernier a gagné les élections.

Les autres membres de la CEI qui attendaient au siège de l’institution pour terminer la réunion qui avait été ajournée la veille ont tous été surpris d’apprendre que le Président de la CEI venait d’annoncer des résultats à une chaîne de télévision française.

Le Conseil Constitutionnel après avoir examiné tous les documents électoraux, les requêtes et les rapports des observateurs internationaux et nationaux, a déclaré le Président Gbagbo vainqueur du second tour de l’élection
présidentielle.

Il est important d’indiquer que le Conseil Constitutionnel est la plus haute juridiction du pays ayant le pouvoir de proclamer les résultats définitifs des élections présidentielles. C’est cette procédure qui a été observée au premier tour et acceptée par toutes les parties.

C’est alors qu’une campagne nauséabonde de dénigrement et de calomnie est orchestrée localement et sur le plan international contre le Président du Conseil Constitutionnel, le Professeur Paul Yao Ndré, une autorité très respectée dans la région et en Afrique.

L’on a refusé d’admettre que le Président du Conseil Constitutionnel, en déclarant que les résultats proclamés par le Président de la CEI, tout seul, au QG du candidat Ouattara après sa forclusion étaient nuls et non avenus, a agi en accord avec les prérogatives constitutionnelles de l’institution qu’il dirige.

Malgré de sérieuses contradictions dans les résultats annoncés par le Président de la CEI et sans tenir compte des graves violations de la Constitution et des lois ivoiriennes ainsi que des procédures des Nations Unies, les Grandes puissances, telles que la France, les Etats Unis, le Représentant Spécial du SG des Nations Unies M. Choi, dans une précipitation sans précédent, ont soutenu que Ouattara avait gagné les élections.

En effet, le Représentant Spécial des Nations Unies qui n’a aucun mandat de cette institution ou de l’Union Africaine, a agi en violation flagrante de tous les accords signés par toutes parties ivoiriennes. Ces accords entérinés par l’Union Africaine et les Nations Unies indiquent clairement que le rôle du Représentant Spécial des Nations Unies est de s’assurer que les élections ont été «libres, démocratiques et transparentes» et non de proclamer des résultats. Son acte est sans précédent dans l’histoire des Nations Unies.
La CEDEAO a ensuite soutenu cette position suivie du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine. Certains Hommes politiques africains ont, d’une façon peu caractéristique, lancé comme des militants, des appels irréalistes pour l’usage de la force en vue de faire partir le Président Gbagbo du pouvoir.
Par la suite, il est apparu clairement que ceux-ci n’avaient pas bien mesuré les implications des résultats conflictuels annoncés. La CEI et le Représentant Spécial des Nations Unies ont déclaré Ouattara vainqueur en violation de la Constitution du pays. Le Conseil Constitutionnel qui était dans son bon droit a déclaré le Président Gbagbo vainqueur.

Il est important de noter que les Grandes puissances telles la France, les Etats-Unis, et l’Union Européenne, le Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine et la CEDEAO ainsi que les media internationaux, y compris ceux de l’Afrique du Sud, ont ignoré les rapports des observateurs crédibles du continent africain.

Le Rapport des 200 observateurs de la mission de l’Union Africaine, conduite par l’ancien Premier ministre togolais, Joseph K. Koffigoh relève ce qui suit :
«La mission a relevé avec regret, des actes de violence graves notamment des pertes en vies humaines, des atteintes à l’intégrité physique, des intimidations, des séquestrations, des tentatives d’enlèvement et de dégradation du matériel électoral. Autant d’éléments qui devraient faire l’objet d’une appréciation minutieuse de la part des organes compétents afin de déterminer leur impact sur le scrutin…».

La mission de l’UA a enregistré «de sérieuses irrégularités» dans plus de 70 bureaux de vote dans le nord du pays. Le rapport note que «ces évènements extrêmement graves démontrent que le scrutin à Bouaké, Korhogo,Ferkéssédougou, Samatiguila, et Mankono et dans d’autres lieux de cette région du pays n’a pas été transparent…» et que par conséquent, le scrutin ne pouvait pas garantir l’honnêteté des résultats».

Une mission indépendante d’observateurs ouest africains dénommée Observatoire de la Société Civile Africaine pour la Démocratie et l’Assistance Electorale (OSCADAE) a, au cours d’un point de presse, soutenu avoir visité 620 bureaux de vote où la mission a enregistré des actes de violence et de violations sérieuses et flagrantes du Code Electoral. La mission a confirmé que «la crédibilité du scrutin a été fortement mise en cause en certains endroits visités».

Dans un autre rapport, M. Ngongjibangte du Cameroun, Chef de la mission des observateurs venus du Cameroun, du Sénégal, du Bénin, du Mali, du Maroc, du Gabon et du Togo dit ce qui suit :

« Suite aux échanges de points de vue convergents avec d’autres groupes d’observateurs nationaux et internationaux, les Observateurs de la Coordination des Experts Electoraux Africains constatent également que le scrutin présidentiel du 28 novembre 2010 en République de Côte d’Ivoire a été entaché, dans les circonscriptions électorales ( Korhogo, Bouaké, Séguéla, Tortiya, Garango) d’irrégularités majeures telles : vol des urnes, séquestration des représentants et délégués du candidat Gbagbo, vote multiple, refus systématique de la présence des observateurs internationaux dans certains bureaux de vote à l’heure du dépouillement des bulletins et pertes en vies humaines.

Par conséquent, les observateurs internationaux de la Coordination des Experts Electoraux Africains considèrent que l’élection présidentielle dans ces circonscriptions électorales ne répond pas aux critères, et aux normes d’une élection libre, transparente et équitable».

Au fur et à mesure que les faits et la vérité apparaissaient, beaucoup de gouvernements africains commencèrent à se poser des questions sur le processus électoral au second tour des élections. Cependant, les Gouvernements français et américain ainsi que le Secrétaire Général des Nations-Unies ont intensifié leur campagne de mise à l’écart du Président Gbagbo. Le 20 décembre 2010, le porte-parole de la Maison Blanche, soutient au cours d’une conférence de presse «qu’il était temps pour Gbagbo de quitter le pouvoir».

Le 21 décembre 2010, le Département d’Etat des Etats-Unis annonce avoir imposé des sanctions restrictives de voyage contre le Président Gbagbo et 30 alliés.

Le 22 décembre 2010, le Département d’Etat des Etats-Unis annonce que la victoire de Ouattara est irréfutable et réitère l’injonction faite par les USA au Président Gbagbo de quitter le pouvoir.

Face à l’impasse, le Président Gbagbo propose la mise en place d’un panel composé de représentants de l’Union Africaine, de la CEDEAO, de l’Union Européenne, de la Ligue Arabe et des pays membres du Conseil de Sécurité des Nations-Unies. Ce panel se chargera de faire une évaluation complète du processus électoral et des résultats qui en découlent. Le panel rendra public les résultats de ses investigations. Ses conclusions devront être imposables aux deux candidats. Ouattara a rejeté cette proposition.

La situation s’est alors détériorée et la violence s’est accentuée. Chaque camp restant campé sur sa position. Il apparait clairement que sans une solution complète à cette crise, le pays pourrait à nouveau connaitre la guerre civile.
C’est ainsi que le Président de la Commission de l’Union Africaine a demandé à l’ancien Président Mbeki, d’interrompre sa mission au Soudan et de se rendre en Côte d’Ivoire pour faire une évaluation de la situation et proposer une solution à la crise post-électorale. M. Mbeki y est allé, a rencontré tous les acteurs de la crise et soumis un rapport détaillé à l’Union Africaine. Au lieu d’examiner le rapport du Président Mbeki ou ceux de l’Union Africaine et des autres missions d’observateurs pour envisager la voie de sortie de la crise post-électorale, nous assistons plutôt à d’intenses pressions sur les Gouvernements africains en vue de les amener à «durcir» leur position contre le Président Gbagbo.

Des émissaires sont envoyés dans plusieurs capitales africaines pour demander aux Gouvernements de ces pays d’adopter la «bonne» position. C’est à dire : «Gbagbo doit partir». Malheureusement, encore une fois, certains media sud-africains ont accepté de participer à cette campagne.

Le Gouvernement sud-africain, pour sa part, a constamment pris la meilleure position en insistant que l’Union Africaine, au regard des résultats conflictuels, se devait de ne pas prendre de décision sans examiner toutes les pièces du dossier.

Le Gouvernement sud-africain a résisté à toutes sortes de pression parce qu’il est engagé à une résolution durable de la crise en Côte d’Ivoire et reste opposé à un projet de changement de régime dans le pays.

Les pressions se sont surtout accrues avant le sommet de l’Union Africaine qui s’est tenu du 29 au 31 janvier 2011 à Addis-Abeba.

Malgré les pressions des Grandes puissances, du Secrétaire Général des Nations-Unies, le sommet de l’Union Africaine a refusé de cautionner le projet de changement de régime que souhaitait l’extérieur.

Le sommet a mis en place un panel de Chefs d’Etat (les Présidents Zuma d’Afrique du Sud, Blaise Compaoré du Burkina Faso, Kikwete de Tanzanie, Abdel de Mauritanie et Déby du Tchad) dont la mission est de trouver une solution politique à la crise. Leur mandat exige qu’ils rendent les conclusions de leur travail dans un délai d’un mois. Ces conclusions seront contraignantes pour toutes les parties.

L’indépendance et la souveraineté de tous les Etats africains se jouent ici dans la gestion de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire. C’est pourquoi, dans l’intérêt de l’Afrique et de nos efforts à consolider le processus électoral sur le continent, il est vital que nous ne succombions pas à des projets anti-démocratiques venant de l’extérieur de notre continent"
avatar
Cubana
SURVEILLANCE
SURVEILLANCE

Messages : 5884
Age : 51
Date de naissance : 21/08/1967
Profession : Guérisseuse
Points : 14855

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cubana le 2011-03-07, 06:56

Merci pour ces explications  respect Il y a quelque temps j'ai eu l'occasion de voir un documentaire traitant des deux protagonistes et de leur parcours...un éclairage primordial car il faut bien le dire,on est très mal renseignés à ce sujet voire pas du tout si on suit l'actualité uniquement sur le journal télévisé( héhé excusez-moi,c'est nerveux héhé ).
Merci Saab  respect


o
Cubana

fatou33
ADO
ADO

Messages : 1918
Age : 88
Date de naissance : 06/04/1930
Profession : rien
Points : 5596

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par fatou33 le 2011-03-07, 08:43

vainqueur ou pas moi je trouve vraiment injuste et lamentable que des gens payent de leur vies à cause de deux ambitieux assoifés de pouvoir, et pourtant il pourrait exister une solution
avatar
Weydi
ENFANT
ENFANT

Messages : 1343
Age : 33
Date de naissance : 01/01/1985
Profession : samkatte nag
Points : 3630

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Weydi le 2011-03-07, 11:51

Daddy a écrit:OUATTARA n'a pas été choisi par les ivoiriens, c'est la Communauté Internationale qui l'a "élu" Wink !

gbagbo se posait là quand il fallait ramasser les milliards de l'Onuci, chaque matin il posait une nouvelle condition pour la tenue des elections et l'Onuci se pliait. il n'a commencé à parler d'ingérence que parce qu'il a perdu à qui il veut faire avaler ça.


Il aurait dû regarder l'exemple guinéen (pour une fois que la guinée peut donner un leçon à la cote d'ivoire et non l'inverse), Diallo savait pertinnement qu'il y avait des malversations mais il a accepté de laisser le siège pour donner une chance à son pays de sortir de la crise. En comparaison gbagbo lui met son peuple dans une situation inimaginable
avatar
Alexita
ADULTE
ADULTE

Messages : 4974
Age : 31
Date de naissance : 04/06/1987
Profession : whatever
Points : 12272

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Alexita le 2011-03-08, 14:30

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Cubana
SURVEILLANCE
SURVEILLANCE

Messages : 5884
Age : 51
Date de naissance : 21/08/1967
Profession : Guérisseuse
Points : 14855

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cubana le 2011-03-09, 04:46

Pourquoi tu montres ça Alex ? Shocked


o
Cubana

fatou33
ADO
ADO

Messages : 1918
Age : 88
Date de naissance : 06/04/1930
Profession : rien
Points : 5596

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par fatou33 le 2011-03-09, 05:12

ce qui me fait mal c'est que certains ne vont pas se gêner pour traiter les africains de sauvages c'est fou comment les médias peuvent dégrader l'image de tout un peuple et alimenter les préjugés et les stéréotypes
avatar
Cubana
SURVEILLANCE
SURVEILLANCE

Messages : 5884
Age : 51
Date de naissance : 21/08/1967
Profession : Guérisseuse
Points : 14855

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cubana le 2011-03-09, 06:22

Absolument TMM ,j'adhère totalement à tes propos . p1 Alors que n'importe quel homme dans le même type de situation peut se révéler tout aussi barbare...et parfois même pour rien ,gratuitement.
Les guerres et situations de troubles possèdent leur lot d'horreur...en Côte d'Ivoire le peuple est en train de fuir,de se déchirer en raison de l'avidité et la cupidité de quelques individus.


o
Cubana
avatar
Alexita
ADULTE
ADULTE

Messages : 4974
Age : 31
Date de naissance : 04/06/1987
Profession : whatever
Points : 12272

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Alexita le 2011-03-09, 15:50

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Pourquoi tu montres ça Alex ? Shocked
Je veux montrer que si on laisse ces ivoiriens régler leurs bléme tout seul ben cette situation là va perdurer, il faut qu'on arrête ça
avatar
Cubana
SURVEILLANCE
SURVEILLANCE

Messages : 5884
Age : 51
Date de naissance : 21/08/1967
Profession : Guérisseuse
Points : 14855

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Cubana le 2011-03-10, 04:01

Qui va s'en charger ?Et oui,c'est là la question...Qui?
Je suis bien d'accord avec toi Alex ,et je ne suis pas la seule ,ça fait mal de voir ça...de se dire que c'est pas possible,ça n'arrêtera jamais et au nom de quoi...de vieilles haines ,de jalousie ,de rancoeur ,d'inégalités, de divergeance d'opinion...pfff.
Tant que les hommes ne comprendront pas...qu'est-ce qu'ils ont dans la tête!!!


o
Cubana
avatar
Rew
BÉBÉ
BÉBÉ

Messages : 713
Age : 27
Date de naissance : 22/06/1991
Profession : tchateur
Points : 980

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Rew le 2011-03-10, 07:35

Moi je me demande à quoi sert la communauté internationale si elle est incapable de régler des problèmes comme celui de la Cote d'Ivoire. En fait je vois des sanctions et des embargos mais soyons sérieux un petit moment car tous ces sanction c'est la population ivoirienne qui va les sentir le plus et pas Bagbo. L'U.A au lieu de faire une action concrète elle est là a envoyé des personnes pour négocier mais on négocier avec un homme qui réfléchit et qui ne voit rien d'autre que ses intérêts. Je pense que le mieux que l'on peut faire dans ces cas là c'est d'attaquer le con qui empêche le pays de progresser et ici ce n'est personne que Simone et son con de mari.

Contenu sponsorisé

default Re: Le Sénégal doit retirer son contingent militaire de la Cote d'

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est 2018-12-15, 05:05